Photo 740362Monsieur Octave LEDOUX
Beaucoup de courage à tous dans ces moments difficiles
Photo 740333Monsieur Denis HENRARD
Mes plus sincères condoléances a la famille
Photo 740053Madame Rose JACOB
Toujours accueillante et attentionée des autres; même à 200 km de distance entre Vielsalm et Anvers. Pas seulement pendant les moments faciles de la vie. Je regrette de ne pas lui avoir rendu visite cet été dans le nouveau bâtiment.
Beaucoup de bons souvenirs d'humour et d'amitié avec ma maman Michèle et grand-mère Marie-Louise. Ils restent présents dans la mémoire. Des amies habitantes à Vielsalm toutes les deux, toujours intéressés à faire des voyages et excursions et à impliquer et faire participer leurs enfants et petits-enfants! Très consciente des valeurs et de la présence et importance des liens familiaux.
Merci pour tout Rosette !
Gros bisous et courage pendant ces jours douloureux.
xxx, Jim Van Ryssen
Photo 739751Monsieur Albert LOMMERS
Je présente toutes mes condoléances à toute la famille de notre cher ancien collègue Albert. J’ai eu le plaisir de le côtoyer pendant toute ma carrière au collège Saint-Roch, et d’apprécier chez lui sens du devoir, loyauté, conscience professionnelle, dévouement aux étudiants.
Comme beaucoup d’autres anciens collègues, je garde aussi le souvenir de riches échanges avec Albert, dans l’exercice du métier comme lors d’activités extra-scolaires qu’on avait la chance de vivre avec lui ; et surtout le souvenir des solides idéaux humanistes qui transparaissaient toujours dans ses opinions. Des échanges courtois, nuancés, respectueux, sans qu’il y ait toujours accord parfait, mais dont on sort grandi, et certain d’avoir eu affaire avec lui à un ami loyal; un ami avec lequel on pouvait aussi plaisanter autour d’une bonne bière, sans crainte d’être jugé, comme c’est toujours le cas quand on a affaire à un ami sûr.
Comme tous les collègues qui ont eu de temps en temps l’occasion de rencontrer Albert chez lui, parmi les siens, on garde le souvenir d’un mari et d’un père exemplaire, soucieux avant tout de l’épanouissement de sa famille.
A toi, Myriam, à vous, les enfants et petits-enfants, je souhaite beaucoup de sérénité et de courage pour passer cette épreuve d’une séparation qui est venue bien trop tôt ; et aux jeunes collègues qui ont eu la chance de le côtoyer, de garder en mémoire le souvenir inspirant d’un professeur cultivé, dévoué, et au sens du devoir irréprochable.
Photo 739919Madame Augusta VLEUGELS
Au revoir à celle qui a vécu toujours dans la discrétion , ne voulant jamais gêner personne .
Toujours coquette et avenante .
Gros bises à ses filles déjà éprouvées par la disparition d'êtres chers ;
Repose en paix .
Photo 740196Madame Marie-Thérèse MARION
sinceres.condoleancezs.a.toute.la.famille

sinceres.condoleances.a.toute.la.famille
Photo 740175Monsieur Xavier SAUTIER
Mon ami,
Que dire sur toi, tu étais une personne en or, toujours prêt à aider sans rien attendre en retour.
Toujours présent et à l'écoute dans les moments difficile sans porter de jugement, juste un avis bienveillant, bref une personne comme on en voit peu, avec de belles valeurs.
On s'est connu en formation et depuis ce n'était que des bons délires et de chouettes moments.
Je garderai en souvenir la journée à la descente de la lesse l'année dernière, après les 24km on en pouvais plus mais on c'était bien marrer.
Jamais je n'aurais cru que 1 an plus tard tu ne serais plus là mais sache que j'ai apprécié tout ces moments.
Une personne m'a demandé mon avis sur la mort, et pour moi ce n'est pas la fin mais le début d'autre chose.
Tu vas me manquer l'ami, mais je sais qu'on se reverra de l'autre côté, d'ailleurs prépare le rhum et le coca pour quand on ce reverra.
A plus poto, porte toi bien là bas et garde un oeil sur ta famille.
Photo 739917Docteur Louis LANGE
Il y a bien longtemps, en 1976, j'ai eu la chance d'être accueilli dans la famille Lange pour y effectuer un de mes tout derniers stages de médecine. Car on ne faisait pas uniquement un "stage" à Nassogne: on était avant tout accueilli comme un membre de la famille Lange ! Il m'est impossible de décrire ici tout ce que ces semaines m'ont appris. Le sens de l'accueil du jeune confrère, de l'étranger, en fut une part importante que j'ai émulé tout au long de ma propre carrière d'enseignant. Sur le plan purement professionnel le Dr Lange a été aussi un véritable "maître" tant sur le plan des connaissances que du savoir-faire diagnostique et thérapeutique -il était encore en ces années-là le dernier médecin du pays disposant d'une officine de pharmacie!- mais enfin et surtout, du savoir-être. Il avait un sens de l'écoute, un humour gentil, un regard souriant et parfois coquin, une façon naturelle de parvenir à faire dire au patient les éléments essentiels de ses plaintes menant alors au diagnostic... D'une disponibilité permanente, il a forcé mon admiration à plus d'une reprise. À ma grande surprise, à la fin du stage, il m'a proposé de le remplacer pendant ses vacances. Vous ne pouvez imaginer comment le jeune médecin que j'allais être quelques semaines plus tard a ressenti cette marque de confiance. J'ai fait de mon mieux pendant ces semaines pour servir le village de Nassogne. Le soir je m'endormais en revoyant chaque rue du village et des villages avoisinants : étais-je serain? N'avais-je rien oublié? N'y avait-il un détail qui me semblait utile de revoir, qui me turlupinait ? Sans m'en rendre compte, j'avais endossé le rôle paternel de Louis Lange alors que je n'avais que 25 ans ! Nassogne où, avec ma toute jeune épouse, nous avons été accueillis si chaleureusement. L'expérience s'est répétée l'année suivante, avant que ma carrière s'oriente définitivement vers d'autres secteurs de la médecine et d'autres cieux. Nous sommes particulièrement heureux d'avoir pu renouer contact il y a six ans, peu avant le décès de Mme Lange.
Je garde une incommensurable gratitude envers ce grand enseignant que fut le Dr Louis Lange : pas besoin d'avoir été nommé "professeur" pour être
un excellent enseignant de la médecine ! Monsieur Lange, je vous tire mon chapeau ! (Aux grands de la médecine on ne dit pas "docteur" mais "monsieur")
Merci aussi à toute la famille Lange, et à tout le "grand Nassogne".

Professeur Baele
Anesthésiologie, UCLouvain.
Photo 739972Madame Nicole LUPSIN
C'est avec tristesse que j'apprends le décès de Nicole. Moi et mon mari te présentons nos sincères condoléances.Courage André je t'embrasse (Nicole de treignes ex femme de Yves
Photo 739254Monsieur José QUERINJEAN
Irène avec beaucoup de peine j apprends a l instant le départ de José. Tout mon courage pour toi ,bisous , Josiane
Photo 740053Madame Rose JACOB
je vous présente mes plus sincères condoléances à toute votre famille. Reposes en paix Rose tu le mérites bien
Photo 739952Monsieur Eric AHN
Nous vous présentons nos sincères condoléances
Photo 739516Mevrouw Jeannine Bruylandt
Innige deelneming en heel veel sterkte in deze moeilijke periode
Wij leven met jullie mee
Peter en lynsey en kinderen
Madame Nelly ATTENCOURT born JAUMIN
Nous nous associons à votre peine et vous présenterons nos plus sincères condoléances dans ce moment douloureux
Photo 739238Madame Régine SOLHEID
Chère Régine,

Je t’ai connue infirmière, à l’hôpital de Bavière.
Moi, c’était mon premier poste, j’avais 21 ans.
Toi, tu avais 20 ans de plus que moi.

A la sortie d’école, toute jeune infirmière, tu avais déjà travaillé à Bavière.
Puis, tu t’étais mariée et tu avais arrêté de travailler pour élever ta petite fille.
Tu avais perdu ton mari, trop vite et trop jeune.

Et tu revenais, à 40 ans, reprendre du service à Bavière. Tu venais renforcer une équipe d’infirmières et de médecins très jeunes qui innovaient en mettant en route un tout nouveau service, le rein artificiel.
Tu ne parlais pas de toi, tu écoutais et tu étais devenue en quelque sorte pour nous tous, une seconde maman. Le docteur feu, Philippe Mahieu est même allé un soir chez toi, te faire part de son choix difficile dans une affaire de cœur.

Régine,
tu étais appréciée par nous tous pour tes qualités professionnelles. Humble, serviable, souriante, un travail bien réalisé avec une transmission claire des consignes.

Nos malades t’adoraient : tu mettais tellement de gentillesse dans ta communication avec eux.

J’ai eu la chance de faire avec toi un voyage en Italie dont je garde un excellent souvenir.
Nous avions été invitées par une firme pharmaceutique qui nous remerciait pour notre participation à une étude.

Ton amitié m’a été précieuse. Tu étais présente à la fête de mes 70 ans avec Arlette.

Je pouvais sonner chez toi à l’improviste, j’étais toujours bien reçue et lors de nos dernières entrevues, tu gardais un esprit vif et une mémoire étonnante.

Régine,

tu t’en vas pour un dernier voyage là-bas, on ne sait pas très bien où .

Mais, tu vas continuer à vivre dans nos cœurs, dans nos rêves et dans nos pensées.

Je t’aime Régine.

Merci pour tous nos partages.
Aline MARTEAU
C'est avec une grande tristesse que nous avons. appris le décès d'Aline ont vous envoyent beaucoup de courage à la famille et au proche nous sommes de tout cœur avec vous. La famille delube et arnould Francine
Photo 739705Monsieur Philippe LENAERTS
mes sincères condoleances à la famille....je me souviens de lui à mes débuts à la prison de Lantin pour ensuite le revoir à celle de Namur durant quelques années...il était toujours très calme, souriant...une bonne personne...R.I.P Philippe...
Photo 739516Mevrouw Jeannine Bruylandt
Onze oprechte deelneming afscheid nemen doet altijd pijn koester zeker de mooie momenten marc catty en stephanie
Photo 739254Monsieur José QUERINJEAN
Het ga je goed jose , rust in vrede. Familie van berghen. Van berghen tessa
Monsieur PATRICK MARC VAN PAEMEL
La crémation se fera dans l'intimité familiale.
Pour un hommage à Patrick, nous aurions souhaité qu'il n'y ait pas de fleurs, mais un don peut être fait au Fonds Saint Alexis (Unité des soins palliatifs de Jolimont) n° BE30. 3630.5598.5511 en mettant Patrick Van Paemel en communication.
Nous vous en remercions.
Son épouse et ses enfants.
Photo 705539Monsieur FRANÇOIS AIMÉ PARÉE
Sincères condoléances à toute la famille.
La famille Laurent Glineur
Michel Éliane Pascal Michael
Le président des gilles des sans rancunes et leurs dames de Seneffe
Photo 738528Mijnheer Luc De Decker
Innige deelneming aan gans de familie en vele moed in deze droevige dagen.
Wij hebben Luc gekend als goeie vriend van Herwig en Frieda en hebben zo vaak met hem kunnen praten over alles en nog wat.
Photo 739033Madame Simone CLAES
« Il pleure dans mon cœur
Comme il pleut sur la ville »
« Oh, je voudrais tant que tu te souviennes
Des jours heureux où nous étions amis »
« Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits ! »
« Mais la vie sépare ceux qui s'aiment
Tout doucement, sans faire de bruit »
« Derrière les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l’existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d’une aile vigoureuse
S’élancer vers les champs lumineux et sereins »
« Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer
Liberté »
« J’ai cueilli ce brin de bruyère
Mets-le sur ton cœur pour longtemps
Il me faut la clef des paupières »
« Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté. »
« Adieu dit le renard. Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »

Paul Verlaine, Jacques Prévert, Charles Baudelaire, Paul Éluard, Guillaume Apollinaire, Antoine de Saint-Exupéry et Capucine de la rue des Six Rondelles

Previous tributes Next tributes